unesco chemin compostelle 20 ans

Chargement...
btn plan

Tour Saint-Jacques

Paris
Paris, Île-de-France
Tour Saint-Jacques Paris©ACIR/JJ GelbartTour Saint-Jacques Paris©ACIR/JJ Gelbart
Actualités
  • ven. 27 sept.
    Conférence
    Chemins de Vie, marcher vers son Essentiel
    Pauline Wald présente son film sur les chemins de Saint-Jacques intitulé « Chemins de Vie, marcher vers son Essentiel &r...
    + en savoir plus
Vidéos
La tour et les pèlerins



Brève histoire de la tour



Un monument qui a besoin de soins réguliers : histoire et restauration de l'édifice

ÉVENEMENTS CULTURELS

A Paris, les lieux fréquentés par les pèlerins de saint-Jacques et d'autres saints furent innombrables. Outre la vénération à sainte Geneviève, les églises parisiennes étaient richement dotées de reliques parmi lesquelles la sainte Epine conservée à la Sainte-Chapelle du Palais. 

Le Musée de Cluny, Musée national du Moyen-Age retrace grâce à ses collections la vie religieuse et artistique médiévale. Il présente des objets liés aux pèlerinages et au pèlerinage jacquaire :
28 rue du Sommerard (5e arr.)
www.musee-moyenage.fr

La Cité nationale de l'architecture et du patrimoine, grâce à son exceptionnelle collection, offre un panorama sur de nombreux édifices civils ou religieux qui jalonnent les itinéraires jacquaires à travers la France (portails de Vézelay, Moissac ou St-Gilles, des chapiteaux de Notre-Dame du Port à Clermont Ferrand, des maquettes d'édifices disparus ou des reproductions de vitraux et de peintures comme celles de la cathédrale Saint-Etienne de Cahors ou celles du Puy-en Velay...) :
1, place du Trocadéro et du 11 novembre (16e arr.)
www.citedelarchitecture.fr

CONTACTS

Informations pratiques pour l'accès et la visite de la tour : www.parisinfo.com


Les visites sont assurées par les guides de l'association Des Mots et des Arts :
Tél. : 01 83 96 15 05
Courriel : contact@desmotsetdesarts.com
Site internet : www.desmotsetdesarts.com

ACCÈS

La tour est située dans le square de la tour Saint-Jacques (1er arrondissement)


A pied : Voie de Paris-Tours (GR®655)


En métro : station Chatelet Les halles ou Hôtel de Ville

Au début du XVIe siècle s’élevait sur la rive droite de Paris l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, au cœur dense et commerçant de la ville médiévale. Le vocable de Saint-Jacques-le Majeur est attesté au début du XIIIe siècle mais devient Saint-Jacques-de-la-Boucherie à partir de 1259.

La confrérie des Bouchers apparaît en 1182. Etant abritée par la paroisse Saint-Jacques, elle était particulièrement impliquée dans son action caritative et dans l’entretien de l’église. On y vénérait le chef de saint Denis et plusieurs reliques de saint Jacques.


A l’initiative de la confrérie des Bouchers et des paroissiens, fut engagée et financée la construction d’un imposant clocher, de 1509 à 1523. Haut de 53 m à sa terrasse, il dominait largement la rive droite, répondant aux vénérables tours de Notre-Dame. La grande statue de saint Jacques le Majeur était visible de fort loin au droit de la Via Turonensis traversant Paris.


Après la nationalisation des biens du clergé, l’administration révolutionnaire prit la décision de vendre l’église à usage de carrière de pierre, sous réserve que son clocher soit épargné par les démolisseurs. La Ville de Paris confia en 1853 la réhabilitation du clocher à l’architecte Théodore Ballu, qui mena l’ensemble des travaux de 1854 à 1858. Le clocher vétuste de l’église démolie devint la Tour Saint-Jacques, insolite ornement du square Saint-Jacques, premier jardin public parisien.