unesco chemin compostelle 20 ans

Chargement...
btn plan

Pont de Lartigue

Beaumont - Larressingle
Gers, Occitanie
Pont de Lartigue©ACIR / JJ Gelbart
Actualités
  • dim. 06 oct.
    Conférence
    Compostelle et la croisade de Charlemagne
    Selon l'histoire légendaire développée dans la Chronique de Pseudo-Turpin au XIIe siècle, saint Jacques est...
    + en savoir plus
ÉVENEMENTS CULTURELS

Espace d'interprétation prés du pont.


La cité médiévale de Larressingle, "Plus Beaux Villages de France"

Chemins d’Art en Armagnac s'installe prés du pont à la découverte de créations artistiques contemporaines éphémères en mai et juin.
http://cheminsdartenarmagnac.com


 

CONTACTS

Office de tourisme de la Ténarèze
5 place Saint-Pierre
32100 Condom
Tél. 05 62 28 00 80
Courriel : contact@tourisme-tenareze.com
Site Internet : www.tourisme-condom.com

ACCÈS

A pied : chemin du Puy-en-Velay (GR®65)


En voiture : RD15


En covoiturage : plateforme du covoiturage du Gers - http://covoituragers.com


En bus : lignes depuis Auch, Agen, Eauze


En avion : aéroport d’Agen-La Garenne - www.aeroport-agen.com


 

Au fond de la vallée de l’Osse, rivière gasconne, le pont de Lartigue étend ses arches d’une rive à l’autre. Une archive de 1429 fait état de la construction d’un pont entre Larressingle et Beaumont : il s’agit là de la première trace connue du pont de Lartigue dans les sources écrites.

On sait qu’en 1723, le pont est en ruine et qu’il est reconstruit en 1724 : ce sauvetage a sans doute effacé les éléments de maçonnerie qui auraient permis de le dater. Aujourd’hui très remanié, le pont présente, surtout dans ses parties hautes, un appareil régulier de facture classique.


En 1178, la bulle du pape Alexandre III mentionne le lieu « Pontis de Ortiga » comme possession de l’archevêché de Compostelle, où un hôpital est confié aux soins des Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Depuis le XIIe siècle au moins, le lieu est donc un point de franchissement de la rivière. A ce titre, on y installe les structures d’accueil des pèlerins et voyageurs.


Le site est donc à la même époque un lieu d’hospitalité et de soins qui devait être constitué d’un hôpital, d’une église, d’un cimetière et de dépendances.