unesco chemin compostelle 20 ans

Chargement...
btn plan

Eglise Saint-Pierre

Aulnay
Charente-Maritime, Nouvelle-Aquitaine
Eglise Saint-Pierre©ACIR / JJ GelbartEglise Saint-Pierre©ACIR / JJ GelbartEglise Saint-Pierre©ACIR / JJ GelbartEglise Saint-Pierre©ACIR / JJ Gelbart
Actualités 20 ans
  • sam. 18 août
    Spectacle
    Le Champ des étoiles
    Deux jours d'événements culturels : concerts avec Patrice FONTANAROSA au violon, théâtre, Poésie, chant, film-c...
    + en savoir plus
  • dim. 19 août
    Randonnée
    Randonnée Aulnay-de-Saintonge - Saint-Jean-d'Angély
    Rendez-vous à 8h sur le parking de l'église d'Aulnay puis en route pour une randonnée de 23 km ! A 14h balade patrimoin...
    + en savoir plus
ÉVENEMENTS CULTURELS
CONTACTS

Office de Tourisme de la Saintonge Dorée
Bureau d'Aulnay, 290 avenue de l’église 17470 AULNAY-DE-SAINTONGE
Tél. : + 33 (0)5 46 32 60 71
www.saintongedoree-tourisme.com

ACCÈS

A pied : Voie de Tours (GR®655)


En voiture : A10 (Sorties 33 ou 34), RN 150, D 950


En train : gare SNCF de Saint-Jean d’Angely à 18km - www.sncf.com


En avion : aéroport de La Rochelle-Laleu à 80 km - www.larochelle.aeroport.fr

C’est par sa proximité avec la Via Turonensis, empruntée par les pèlerins autant que par les voyageurs et les marchands, que se distingue l’église Saint-Pierre d’Aulnay, mais aussi par son architecture et son décor sculpté, issus d’un programme relativement homogène, dont on peut situer la réalisation entre les années 1120 et 1150. Elle représente une véritable quintessence de l’art roman à son sommet en Aquitaine.

Le plan de l’église est conforme à un modèle courant en Poitou au XIIe siècle, constitué d’une nef à trois vaisseaux, d’un transept débordant dont chaque bras est muni d’une chapelle orientée et d’un chevet comprenant une travée droite et une abside. Un clocher carré s’élève à la croisée, ponctuant harmonieusement les volumes parfaitement dessinés de chaque membre architectural, même si son dernier niveau ne date que du XIIIe siècle.


La présence d’un important portail s’ouvrant au sud du transept est un indice qui pourrait laisser envisager des fonctions liturgiques plus complexes que celles d’une simple paroissiale, sans qu’on puisse les préciser. Ce portail méridional est un des chefs-d’œuvre de l’art roman aquitain, marqué par la présence, sur sa voussure supérieure, d’un impressionnant bestiaire où se mêlent monstres hybrides, animaux humanisés et références mythologiques. Cette œuvre unique, a été réalisée par un premier atelier, nourri de la sculpture saintongeaise venue de Saint-Eutrope de Saintes.