unesco chemin compostelle 20 ans

Chargement...
btn plan

Cathédrale Sainte-Marie

Bayonne
Pyrénées-Atlantiques, Nouvelle-Aquitaine
Cathédrale Sainte-Marie©ACIR / JJ GelbartCathédrale Sainte-Marie©ACIR / JJ GelbartCathédrale Sainte-Marie©ACIR / JJ Gelbart
Actualités
  • sam. 23 nov.
    Visite Guidée
    La cathédrale et ses merveilles
    Inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO au titre des "Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France", la cathédrale Sainte-Ma...
    + en savoir plus
Vidéos
ÉVENEMENTS CULTURELS

Les fêtes de Bayonne en juillet : www.fetes.bayonne.fr


Tout le programme des visites guidées tous publics des patrimoines et les activités de découverte pour les jeunes proposés par le service Ville d'art et d'histoire sur : www.bayonne-tourisme.com

CONTACTS

Office de Tourisme
Place des Basques - BP 819
64108 Bayonne cedex
Tél. : 05 59 46 09 00
Courriel : infos@bayonne-tourisme.com
Site : www.bayonne-tourisme.com

ACCÈS

A pied : Voie du littoral ou de Soulac


En voiture : A63, A64, RD810, RD817


En train : gare SNCF de Bayonne www.voyages-sncf.com


En avion : Aéroport international de Biarritz Pays basque
Tél : 05 59 43 83 83
www.biarritz.aeroport.fr

A l’époque médiévale, la ville de Bayonne est un port commercial important entre l’Espagne, l’Angleterre et l’Aquitaine grâce à sa proximité avec l’océan d’une part, et sa situation au confluent de la Nive et de l’Adour d’autre part. Arrivés à Bayonne, voyageurs, marchands et pèlerins pouvaient poursuivre leur route, parfois jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, en longeant le golfe de Gascogne ou en rejoignant Saint-Jean-Pied-de-Port.

Par ses dimensions imposantes (80 mètres de long, 33 mètres de large et 26 mètres de hauteur sous voûte dans le vaisseau central), la cathédrale Sainte-Marie fait partie des églises gothiques les plus imposantes de la région pyrénéenne. Le chantier s’étend sur près de quatre siècles, de la deuxième moitié du XIIIe siècle au début du XVIe siècle.


Au début du XIXe siècle, l’église est dans un état de délabrement important après avoir servi de caserne et d’espace de stockage pendant la Révolution et les guerres napoléoniennes. Commence alors une longue période de restaurations qui vont profondément modifier l’apparence de la cathédrale. 


Dans la cathédrale, plusieurs éléments témoignent d’une dévotion à saint Jacques le Majeur : une chapelle qui lui est dédiée, attestée depuis le XVIIe siècle ; une statue du saint placée au trumeau du portail sud (aujourd’hui dans la sacristie), datée du XIIIe ou du XIVe siècle et restaurée au XIXe siècle ; un tableau du XVIIe siècle, attribué à l’Ecole espagnole.