unesco chemin compostelle 20 ans

Chargement...
btn plan

Cathédrale Saint-Etienne

Cahors
Lot, Occitanie
Cathédrale Saint-Etienne©ACIR / JJ GelbartCathédrale Saint-Etienne©ACIR / JJ GelbartCathédrale Saint-Etienne©ACIR / JJ Gelbart
Actualités
  • mar. 12 mars
    Evénement
    Le 900ème anniversaire de la cathédrale de Cahors
    A l'occasion des 900 ans de la cathédrale de Cahors, plus de 60 manifestations et animations seront organisées du 12 mars au 8 d&ea...
    + en savoir plus
  • mar. 12 mars
    Evénement
    Le 900ème anniversaire de la cathédrale de Cahors
    A l'occasion des 900 ans de la cathédrale de Cahors, plus de 60 manifestations et animations seront organisées du 12 mars au 8 d&ea...
    + en savoir plus
Vidéos
ÉVENEMENTS CULTURELS
CONTACTS

Office du Tourisme Cahors St-Circq Lapopie Vallée du Lot
Villa Cahors Malbec, Place François Mitterrand
46003 Cahors
Tél. : 05 65 53 20 65
Courriel : contact@tourisme-cahors.fr
Site Internet : www.tourisme-cahors.fr

ACCÈS

A pied : Voie du Puy-en-Velay, GR®65 et Alternative par la vallée du Célé, GR®36


En voiture : A20, RD911, RD811, RD653


En train : Gare SNCF de Cahors (ligne Toulouse – Montauban - Brive) – www.ter-sncf.com


En avion : aéroport de Brive à 85 km - www.aeroport-brive-vallee-dordogne.com

Dès l’époque gallo-romaine, Cahors est un carrefour entre les routes d’Agen, Rodez et Toulouse. Sa cathédrale Saint-Etienne est édifiée sur l’emplacement d’un premier ensemble canonial après l’évangélisation du territoire.

La construction de la première cathédrale et de son cloître, romans, débuta en 1109 et fut achevée en 1140. Entre-temps, l’autel majeur et l’autel de la Sainte-Coiffe furent consacrés en 1119. La relique dite de la « Sainte-Coiffe » (voile recouvrant la tête du Christ dans son tombeau) rapportée par l’évêque Géraud de Cardaillac parti en Terre Sainte, fut l’objet d’une importante vénération.


La cathédrale romane est considérée comme l’un des chefs-d’œuvre des églises à coupoles du Sud-Ouest. D’une largeur et d’une hauteur exceptionnelles, ses coupoles atteignent 32 mètres à la clef. Quelques décennies après la guerre de Cent Ans et sous l’impulsion de l’évêque Antoine d’Alamand, l’ensemble va connaître une série d’aménagements du style gothique flamboyant dont les éléments les plus symboliques sont le cloître et la chapelle dédiée au Saint-Esprit. Ces aménagements, souvent interrompus, restèrent inachevés.