unesco chemin compostelle 20 ans

Chargement...
btn plan

Basilique Saint-Sernin

Toulouse, place Saint-Sernin
Haute-Garonne, Occitanie
Basilique Saint-Sernin©ACIR / JJ GelbartBasilique Saint-Sernin©ACIR / JJ Gelbart
Actualités 20 ans
  • lun. 02 avril
    Exposition
    Le pèlerinage, un chemin de vie
    Cette exposition présente la valeur humaine et historique, spirituelle et religieuse du pèlerinage dans le monde chrétien. L...
    + en savoir plus
  • mar. 22 mai
    Exposition
    Les clés de Saint-Sernin
    Pendant les travaux de la place, une exposition pour mieux comprendre cet édifice d'exception, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial ...
    + en savoir plus
  • ven. 15 juin
    Exposition
    Dans les pas des pèlerins de Saint-Jacques en Occitanie
    Depuis la découverte, au IXème siècle, du tombeau de saint Jacques en Galice, au Finistère du continent européen, l...
    + en savoir plus
  • jeu. 25 oct.
    Concert
    Pélegrinus
    Par l'ensemble Antiphona, dirigé par Rolandas Muleikas. De l'époque médiévale à nos jours, pour les p&egr...
    + en savoir plus
Vidéos
ÉVENEMENTS CULTURELS

Festival Toulouse les Orgues
www.toulouse-les-orgues.org


Paroisse de Saint-Sernin
www.basilique-saint-sernin.fr

CONTACTS

Office de Tourisme
Donjon du Capitole, Square Charles de Gaulle
31080 Toulouse
Tél. : 0892 180 180
Courriel : infos@toulouse-tourisme.com
Site Internet : www.toulouse-tourisme.com

ACCÈS

A pied : Chemin d'Arles (GR®653), Chemin de Conques à Toulouse (GR®62B, 36, 46) et Via Garona (GR®861)


En train : gare Matabiau-SNCF en plein centre-ville – www.sncf.fr et www.ter.sncf.com/midi-pyrenees


En avion : aéroport de Toulouse Blagnac à 8km - www.toulouse.aeroport.fr

L’église Saint-Sernin fut conçue pour être le reliquaire monumental de Saturnin, premier évêque de Toulouse, martyrisé en 250.

Dans les années 1070, la grande basilique vint remplacer une première église construite dans les années 400. Les chanoines firent le choix d’un édifice exceptionnel, par ses dimensions – 109 m de longueur –, par son chevet à déambulatoire et chapelles rayonnantes – le plus monumental que l’on puisse trouver – et, surtout, par le choix d’un vaisseau à cinq nefs qui plaçait d’emblée la nouvelle construction dans la suite du plus prestigieux des modèles : Saint-Pierre au Vatican à Rome.


L’édifice abritait un grand nombre de reliques. Celles-ci étaient si nombreuses que dans les années 1300, une « crypte inférieure » fut ménagée sous les travées de chœur. À la fin du Moyen Age, Saint-Sernin affirme détenir les corps de six apôtres, des reliques des six autres, et une multitude de « Corps Saints ».